facebook

Téléphonez-nous au 819-771-1884

Pour obtenir plus de renseignements

header-pages

Échographie Abdominale

En apprendre davantage sur l’échographie abdominale

L’échographie est une technique d’imagerie médicale qui permet de visualisé l’intérieur du corps. On utilise un transducteur, aussi appelé ‘sonde’, qui émet des ondes sonores à haute fréquence (ultrasons). Lorsque réfléchies par les structures internes du corps, ces ondes produisent les images échographiques. L’échographie peut aussi être utile pour guider une ponction d’organe, une injection intra-articulaire ou une biopsie.

Puisque les ultrasons sont absorbés par les gaz et arrêtés par les structures dures, l’échographie n’est pas la technique d’imagerie de premier choix pour examiner certains organes tels les poumons, les intestins, l’estomac, le cerveau et les os. L’échographie n’utilise aucun rayonnement ionisant, contrairement à la radiographie, la résonnance magnétique et la tomodensitométrie. Indolore et non invasive, l’échographie peut être répétée sans risque.

L’examen échographique est fait par un radiologue ou un technologue spécialiste de l’imagerie médicale, appelé échographiste. Le patient est torse nu, allongé sur le dos ou le côté. Un gel conducteur est étalé sur la peau, ce qui facilite le passage des ultrasons et le déplacement de la sonde. L’échographie comme telle est indolore. Seule la pression de la sonde peut provoquer un inconfort.

L’échographie abdominale est l’examen idéal pour explorer les viscères abdominaux comme : le foie, la vésicule et les voies biliaires, les reins, la rate, le pancréas et l’aorte abdominale. Le technologue balaye la surface abdominale avec sa sonde pour étudier tous les organes: leur taille, leur forme et toutes anomalies ou irrégularités de structure. Les images sont reconstituées sur un écran que regarde le technologue et/ou le radiologue.

L’échographie abdominale fournit de nombreux renseignements, plus complets que la radiographie régulière, sur les organes abdominaux.

Les principaux organes explorés lors de l’échographie abdominale sont:

  • la vésicule et les voies biliaires: calculs biliaires, dilatation, tumeurs, abcès, inflammation de la paroi, polypes ;
  • le foie: taille et homogénéité (cirrhose, stéatose), kystes, abcès, tumeurs, métastases de cancers non hépatiques;
  • la rate: taille, forme, gonflement, suspicion de rupture;
  • le pancréas: kyste, pancréatite, cancer, dilatation du canal pancréatique;
  • les reins: calculs, dilatation des bassinets ou des uretères, tumeurs, atrophie, malposition, kystes, malformations, emplacement (rein ectopique);
  • l’aorte et la veine cave inférieure : anévrisme, calcifications, blocages;
  • la paroi de la cavité abdominale : hernie, lipomes.

L’échographie peut également montrer des ganglions anormaux (adénopathie), la présence d’ascite (accumulation de liquide libre), de sang ou des masses suspectes.

L’échographie peut aussi être utile pour guider une ponction d’organe ou une biopsie.

Pour procéder à l’échographie abdominale, le patient doit nécessairement être à jeun depuis au moins 8 heures. Il ne peut donc pas boire (sauf de l’eau, au besoin), manger ou fumer.

Préparation pour l’examen de l’échographie abdominale

L’échographie abdominale dure environ trente  minutes. Un rapport détaillé est établi par un radiologue puis transmis au médecin traitant du patient qui, s’il y a lieu, devra prendre des décisions quant au traitement et/ou aux examens subséquents.